Archives mensuelles : mars 2015

Faisons de ce rêve une réalité, je fais ma part, et vous ?

A vous tous,

Notre vie intérieure et spirituelle nous ouvre à la réalité de l’Être et nos actions quotidiennes témoignent de notre engagement à faire que sur terre, la vie soit belle et heureuse pour tout le monde sans aucune exclusion.

L’humanité toute entière n’aspire qu’à deux choses : éviter la souffrance et trouver le bonheur !

A force de rêver que ce bonheur serait ailleurs, nous avons délaissé l’essentiel et l’accumulation des choix des nations a fini par peser de tout son poids d’ignorance et de brutalité sur l’humaine condition et sa raison d’être.

Nous avons fait ou laissé faire que la cupidité et la barbarie règnent en maître sur la planète. Quels que furent ici et là nos bonnes intentions, nos horizons sous toutes les latitudes, ne laissent voir que sang et terreur qui broient les plus faibles d’entre nous. Comme une pandémie inexorable, la peste de nos mésententes, fussent-elles des plus futiles, a gangréné le corps et l’esprit quand elle n’a pas atteint aussi le coeur.

Je rêve d’un monde meilleur pour nous tous, d’une cohabitation heureuse et joyeuse, en une relation fraternelle entre tous les peuples. Est-ce vraiment si difficile à construire ?

N’avons-nous pas aujourd’hui tous les moyens de faire que personne puisse être exclus du partage des richesses ?

Les technologies au service de l’humain pour le bien être de tous, n’est-ce pas possible ?

Nous les possédons et le meilleur reste encore à découvrir dans le sillage de ceux qui s’y sont déjà engagés…

Faisons le choix d’abolir en nous toute velléité d’appropriation. Faisons le choix de nous déterminer à nous ouvrir à la Lumière, celle qui seule éclairera notre coeur, dessillant nos yeux des apparences, abolissant nos peurs.

La Vie s’offre à nous, c’est par la confiance en Elle qu’Elle déploiera ses effets bénéfiques pour l’humanité toute entière.

Et ce mouvement de profonde transformation ne se fera pas sans la participation effective de tous et de chacun selon sa mesure et ses moyens.

Cette nuit j’ai fais un rêve, je vous le partage :
« J’ai rêvé que nos dirigeants de tous pays se ralliaient à cette idée qu’il est grand temps de poser l’humaine condition au centre de nos considérations, qu’ils avouaient leurs erreurs à partir de leurs mauvais choix, qu’ils demandaient pardon, sur leurs aveux, pour tous les torts qu’ils avaient pu causer, qu’ils reconnaissaient la souveraineté de tous et de chacun à disposer de lui même, et enfin, qu’à partir de ce jour, ils entraineraient les nations du monde entier à collaborer au bien être de tous. »

La terre redeviendrait le paradis de nos rêves et de nos coeurs. Chacun de son allant, produirait sa part.

La faim dans le monde et la maladie disparaîtraient à jamais. Nous profiterions de toutes les innovations techniques adaptées au service de l’homme, le partage des richesses abolirait tout conflit et domination. La véritable richesse ne serait plus l’OR mais le bonheur de vivre, ensemble, dans la merveilleuse diversité du genre humain.

Je choisis de garder ce rêve vivant en moi, comme une réalité accessible pour chacun à partir de sa seule bonne volonté.

Faisons de ce rêve une réalité !
Je m’engage à faire ma part.
Je vous invite à faire la vôtre.

Praniquement vôtre…