Archives pour la catégorie Changer le monde

La situation étant désespérée, tout est maintenant possible

La situation étant désespérée, tout est maintenant possible – John Cage

Face à l’urgence de la situation, de nombreuses initiatives voient le jour, chaque jour, et toutes les idées méritent d’être consultées, évaluées, discutées, et être mises en oeuvre selon les sensibilités de chacun, afin de sauver ce qui peut l’être encore, protéger la vie, l’écosystème qui nous accueille au sein de cette belle planète. La vie se perpétuera, mais l’espèce humaine pourrait bien s’arrêter là si une lame de fond ne venait pas renverser la folie et l’inconscience de l’homme.

J’ai listé ci-dessous quelques initiatives, et je souhaite également proposer un plan d’action qui contribue à changer le monde, qui pourrait se décliner en plusieurs axes :

- Vivre autrement, se réunir pour vivre ensemble, autour d’un projet en lien avec la nature, les énergies propres, le bien être de chacun, de l’humain à l’animal, et autres règnes vivants, dans le partage, le respect de la vie, la bienveillance, l’amour,
– Créer une école d’éveil des consciences, des rencontres, des stages, pour éveiller les consciences sur les réalités de ce monde, les périls, les manipulations, les mensonges, …
– Préparer chacun de devenir autonome par des stages, des rencontres, promouvoir les pratiques qui respectent la vie, prendre en main sa vie, sa santé, savoir se nourrir, recycler, composter, pratiquer la permaculture, produire son énergie, …
– Se préparer à plusieurs éventualités en ces temps très particuliers, où tout peut arriver, où tout est possible..

A suivre…

 

Changer le monde. Oui ! Mais comment ?

Changer le monde, car il est complètement fou

Ce monde marche sur la tête. Tout y est en effet complètement fou, le bon sens a disparu ; les décisions « là-haut » semblent prises en dépit de toute logique, à contre-sens de l’évidence, voire peut être même avec la volonté que le pire advienne, que les ténèbres s’épaississent, que le massacre de notre vieille planète continu.

Tous les signaux sont au rouge, les périls nombreux, la misère se répand comme tâche d’huile…, et le support même de la vie semble nous quitter, las qu’il est de nos pillages et exactions. Il semble évident, à qui veut bien ouvrir les yeux, que changer ce monde est une priorité, pour l’avenir de nos enfants, et chacun à sa manière, selon les talents dont il a été pourvu.

Alors que faire ?

Attendre que quelqu’un s’en occupe ? Attendre de notre gouvernement, de nos dirigeants la mise en place d’un plan d’action vers le bien, vers la vie, vers le respect du vivant…  ? Je pense que comme moi vous n’y avez jamais cru, et que l’action ne viendra pas de ceux là même qui ont leurs intérêts du coté sombre.

Mais chacun pourra faire sa part, au quotidien, pour apporter un peu d’humanité dans cette dure réalité, et proposer quelque chose à faire, à sa mesure. Nul n’est obligé, seule la bonne volonté fera bouger les choses.

Faut-il attendre d’avoir changé soi-même pour changer le monde ?

Les passifs pourront justifier ainsi leur inaction… Et je crois justement que non : se changer, c’est aussi agir pour changer le monde, choisir d’être bienveillant, développer les qualités qui feront de moi un être déterminé dans le bien, ce qui passera par des actes, ceux là même nécessités par tout ce dont je prend conscience, tout ce dont je suis témoin, dont je me sens responsable un peu …

Et bien j’ai décidé d’agir, en informant sur l’état du monde, en résistant et refusant les chimères de ce système de prédation.

Informer

Informer pour proposer à notre voisin une autre manière de voir la vie, en parler, aider à faire prendre conscience à chacun de son rôle sur cette planète, à chacun sa raison d’être. Et peut être qu’avec la bonne volonté de chacun, nous renverserons les forteresses.

Bien sur, le travail est colossal. Se trouvent devant nous des personnes complètement manipulées et désinformées, presque lobotomisées, par un système médiatique de propagande à grande échelle, parfaitement rodé, et d’une puissance phénoménale. Les médias (télé, radio, presse, …) appartiennent tous désormais aux monde de la finance ou de la grande industrie, dont le seul but est de nous faire croire que détruire la planète c’est bien, nous faire acheter leur poisons, nous faire vacciner pour « notre santé », faire l’apologie d’un capitalisme ultra-libéral criminel et de la « parfaite » loi du marché, nous faire adhérer à cette farce de la « démocratie », et nous faire croire que le gangsters de ce monde ne veulent que notre bien… Finalement, on nous fera croire que le mal est le bien, et le bien le mal…relire « 1984 » de Georges Orwell, c’est édifiant …

Il est ainsi possible dans ce monde de discuter avec des personnes de saine apparence, qui affirmeront de bonne foi que ce jeune étudiant en écologie (Rémi Fraisse) n’a eu, par sa mort, que ce qu’il méritait pour s’être mis en travers de ce projet gouvernemental, pour être un dangereux personnage extrémiste et violent. Lui (Rémi) qui agit dans l’intérêt de tous et de la vie, afin de sauvegarder un écosystème de la prédation criminelle. Lui qui offre son temps, son énergie, à la cause de tous, et de nos enfants. Lui qui offre sa vie. Lui que le système réussi aux yeux des endormis à faire passer pour le « méchant »…

Le seul oasis de liberté est l’internet, pas trop encore censuré en France, mais la tendance est amorcée vers la censure. Alors profitons en.

Résister

Il est possible de s’opposer à ce système, donc contribuer à changer le monde, simplement en refusant de cautionner ce système par mes achats non réfléchis, non conscients. Et simplement en se retirant de toute activité (économique et autres) qui ne me convient pas. Qui a dit que le 99% ne peut suffire à bouger le 1% ?

Je ne suis pas obligé de les acheter tous ces poisons, ces produits faits par les esclaves du système, de ces gadgets au goût du sang. Qui pourrait m’obliger ??… et comme dirait l’autre : « Si on ne les achetait pas, cela ne se vendrait pas ».

Ne sous-estimons pas l’effet des petites actions. Et si chacun se mettait à jardiner,  partager ses savoirs et savoir-faire, à éduquer soi-même ses enfants, vivre autrement, plus simplement, plus naturellement, de manière plus responsable… Si chacun prenait sa vie en main, pour aller vers un peu d’autonomie, vers plus de respect, de conscience, de joie simple.

Et si chacun comprenait que l’homme ne vivra pas en tuant son frère, par la compétition, la guerre économique, … que l’homme ne vivra pas en tuant l’animal mis à ses cotés pour qu’il en prenne soin, pour son bien à lui même aussi… que l’homme ne vivra pas en tuant l’écosystème qui est son berceau et son seul moyen de subsister.. et que son bonheur dépend de celui de son frère, de son voisin.

Et décider de vouloir vivre dans le respect de la vie sous toutes ses formes, respect du vivant, et en pleine conscience de mes actes, de ses conséquences… Et par exemple rassembler, soigner, partager, éduquer, proposer un nouveau paradigme, un autre modèle de société, et encourager le changement vers le bien, et par dessus tout : AIMER.

Si l’idée vous plait, allons-y…  Le nouveau monde est à construire, avec chacun de nous.

Qui vient ?

Vincent

 

Pacing Your Ideas for Impact and Understanding
woolrich unisex parka oral cancer screeningPacing Your Ideas for Impact and Understanding
woolrich größe 14 oral cancer screening
VOIP And Its Importance To Any Business
laser pointer of striving to be better and more interesting than the next guyWhere can I find the tie on the far right
burberry cashmere scarf and since I knew the stories7 Great Online Dress Up Games
Echarpe Burberry because it a drag on the showSelling Costume Jewelry at Flea Markets
Chanel Espadrilles as described belowTips on How to Model
ISAD e.V. and top each one with a slice of cheeseLast call for Land’s End Canvas sale
Parajumpers Jacka dam will be female equivalent of a you will be able better forA Fashionable Stock For Your Dividend Portfolio
moncler jacka These are the elements that comprise great fashion senseGet ready for Missoni for Target pop
toms outlet shoes 1900 1910 brought out education reforms with teachers now earning