Nourriture pranique

Le prana – la nourriture pranique

L’organisme humain sait vivre sans absorber de nourriture conventionnelle.
C’est inscrit dans ses mémoires cellulaires.

Le monde avance ! On sait aujourd’hui qu’il est possible de se passer de  la nourriture physique et conventionnelle, en se nourrissant uniquement de l’énergie vitale nommée prâna, ou que l’on appelle aussi de manière imagée la nourriture de Lumière. A l’opposé de la nourriture physique, la nourriture pranique est immatérielle. Vingt mille pratiquants témoignent de ce mode de vie extraordinaire, comme une expérience vivifiante, joyeuse, et libératrice, de paix et d’Amour.

Le prana, c’est la lumière primordiale déployée pour la création de notre univers, et qui éclaire la conscience. C’est le souffle vital respirant qui anime toute la création. C’est aussi la nourriture qui a de tous temps sustenté la création.

Lorsque l’on mange un fruit, ce n’est pas la chair du fruit qui nous nourrit puisqu’on l’évacue après digestion, mais c’est l’énergie contenue dans le fruit qui transmute en notre chair. Et cette énergie c’est le Prâna.

La nourriture pranique est la nourriture parfaitement adaptée à notre organisme, qui nous place dans un nouveau (pas si nouveau en fait) mode de fonctionnement. Une bonne dose de volonté est cependant nécessaire pour retrouver ce fonctionnement naturel de l’organisme, trop longtemps alourdi par les diverses substances plus ou moins nutritives, plus ou moins nocives, qu’il a ingérées tout au long de son existence. Cet organisme, si bien conçu pourtant, a su s’en accommoder un temps et fonctionner tant bien que mal ; cependant, il peut retrouver ce fonctionnement optimal par la nourriture de lumière si on décide de le laisser se nettoyer et accueillir ce nouveau mode. Par ailleurs, le processus de la nourriture pranique n’est pas un mode irréversible, chacun agit selon son libre arbitre.

On se nourrit du prana en conscience, par la respiration, par tous ses sens, et on y accède par la méditation, des exercices de visualisation, et autres. Ensuite, lorsque ce mode de nourriture est ancré, il n’est plus trop besoin d’y penser. Les personnes se nourrissant de cette manière sont appelés “inédiens” (boivent seulement), “praniques” (ne mangent ni ne boivent).

Notre véritable potentiel humain

Se nourrir de prana n’est pas un miracle, c’est une connexion avec cette puissance supérieure que l’on appelle Dieu. Se libérer des nourritures solides, c’est ouvrir la voie à la réalisation de notre véritable potentiel humain.

“L’idée du Prana en tant que nourriture existe depuis la nuit des temps. L’Esprit universel et les Archives Akashiques partagent qu’il y avait un temps où tous les êtres étaient nourris par les forces praniques. La nourriture pranique est la capacité d’attirer et d’absorber, de la force de vie universelle, tous les nutriments, vitamines et minéraux nécessaires pour maintenir un être en bonne santé physique, émotionnelle, mentale, et spirituelle”. (Jasmuheen)

“Je vis depuis 2002 sur un continent nouveau que peu de personnes connaissent et arpentent, mais qui est accessible aujourd’hui pour peu que l’on s’y prépare soigneusement. Peu de sentiers y sont encore tracés. Il y a le mien et je le le connais, et c’est de celui-ci uniquement que je porte témoignage”. (Henri Monfort)

“Vivre d’amour et d’eau fraîche, une gageure ?!  Je peux désormais, comme de nombreuses autres personnes, témoigner du possible. Depuis le 11 janvier 2010, j’ai entrepris de voyager léger. La nourriture pranique m’a ouvert les portes d’un monde que je pressentais et qui formule aujourd’hui pour moi l’expression même de la liberté.

Nous sommes à l’aune d’un nouveau paradigme dont l’extraordinaire portée nous invite à tous participer. Le prana libère de l’addiction majeure qu’est la nourriture conventionnelle et ouvre à une nouvelle façon de regarder et d’aimer la Vie en tout ce qu’elle recèle de beauté et de possibilités.

La nourriture pranique, c’est un chemin singulier au delà de tout dogmatisme et prosélytisme, dans la simplicité d’une ouverture à l’Etre spirituel en devenir”. (Domenico Provenzano)

Le processus pranique

Il permet de retrouver ce mode de fonctionnement pranique, après une détoxination profonde et à poursuivre. Le processus idéal se déroulera lors d’un séjour accompagné, pour un temps réservé à soi, afin de s’occuper des questions existentielles. C’est une démarche essentielle et très singulière. D’autant plus si la volonté est d’accéder au mode de la nourriture pranique, une démarche très personnelle, et tellement fascinante, un chemin en terre inconnue, à la découverte de soi.

Le processus pranique avec Domenico

“Ce chemin est ouvert à tous ceux qui en conscience veulent en faire le choix ; cependant, il est à préciser que nul n’accède au prana sans une indispensable préparation entreprise consciemment ou élaborée naturellement. Il est illusoire de tenter cette expérience seulement pour voir, par bravade ou autre spéculation de ce genre. Cela ne marchera pas et s’entêter en dehors des prescriptions serait dangereux”. (Domenico Provenzano)

Durant ce séjour, nous pourrons choisir de nous ouvrir à l’entendement en nous positionnant au point de neutralité. Ainsi,  nous serons invités à laisser de coté tous nos savoirs, croyances, et illusions, et choisir d’adopter un regard neutre sur ce qui est proposé. Il sera toujours temps après d’en décider autrement, ou de prendre un nouveau chemin.

Ce temps, particulière riche et béni, est l’occasion de se défaire de tout ce que pourrait peser dans notre existence, tout ce qui pourrait nous faire mal, ce qui pourrait nous empêcher de “voyager léger”, pour nous ouvrir à autre chose, à la vie.

Un temps pour trouver ensemble les moyens de nous mettre dans de nouvelles dispositions, appréhender la vie avec un nouveau regard, s’ouvrir au bon sens, …

En quelque sorte un rendez-vous avec la vie.

 

Le film “Lumière”

Peut-on survivre sans prendre de nourriture ni d’eau pendant des semaines, des années voire des décennies ? La plupart des gens, scientifiques ou spécialistes répondront spontanément : c’est impossible ! Mais comment réagiront ces mêmes scientifiques et spécialistes lorsqu’ils seront confrontés aux preuves, rapports certifiés, interviews et expériences en laboratoire à l’appui, constatant que ce phénomène, parfois aussi désigné par «Respirianisme», existe ? Le film est une enquête passionnante et intrigante autour du monde. Il explore non seulement la connaissance issue des traditions spirituelles asiatiques, mais dévoile aussi les derniers modèles d’explications tirés de la physique quantique. Sans promouvoir le « Respirianisme », ce documentaire propose une vision alternative de nos besoins, bousculant la philosophie mécaniste-matérialiste dominante. Serait-il alors possible de vivre autrement ? Lien vers le film.