Archives pour la catégorie La question pranique

Se nourrir de lumière : Quelle Fin/Faim en soi ?

Trois jours de rencontre initiatique exceptionnelle

Du samedi 16 au lundi 18 septembre 2017, en Ardèche.
Avec Alyna Rouelle, Dominique Verga, Mary Genty, Domenico Provenzano, Vincent Hermitant

Ce séminaire est suivi d’un stage de 9 jours
Soit au total 12 jours pour changer radicalement sa vie ! Du 16/09 au 28/09/17

Avec Mary Genty & Domenico Provenzano
Avec Mary G . & Domenico P.

Alors que notre âme crie famine, notre monde vit sous le culte et la dictature  de nos corps malades gorgés de fausses nourritures. Ainsi, notre corps est-il devenu un véritable champ de bataille à travers lequel la Vie et l’Amour se cherchent désespérément.

 Si la nourriture prânique n’est pas une fin en soi, elle est certainement une réponse à une faim de Soi qui nous appelle à une reconnexion sans concession avec l’essence de notre véritable nature qui est aussi notre première nourriture : l’Amour.

Dans cette pratique singulière qui appelle de plus en plus d’adeptes, Mary GentyAlyna RouelleDomenico Provenzano,  Dominique Verga et Vincent Hermitant témoignent de leur expérience, de leur compréhension, de leur lumière… en nous invitant à une rencontre initiatique exceptionnelle !

Ce séminaire s’adresse à toutes personnes désireuses de découvrir cette démarche de nourriture libre et consciente ou/et d’initier un processus, car ce séminaire donne les bases et les critères fondamentaux de la nourriture prânique. Aussi, pour ceux qui le souhaitent ce séminaire s’inscrit dans un processus de 12 jours.

Aspects pratiques de l’évènement

Lieu : Présence à soi et au monde – Le Grail  – Route de St Agrève – 07320 Devesset

Horaires : Du samedi 16/09  à 9h30 au Lundi 18/09 à 17h – Possibilité d’arriver la veille

Participation financière :
240 euros + Hébergement
210 euros si inscription avant le 15 juin minuit (Acompte de 70 euros à verser en ligne (Voir plus bas) + Hébergement
180 euros si paiement complet en une seule fois avant le 15 juin à minuit) + Hébergement

+ Adhésion à l’association : 10 euros

Hébergement : Entre 10 et 35 euros par personne et par nuit selon l’hébergement choisi. Voir  les différentes possibilités ICI . AVIS : Pour les amateurs d’hébergement sous tente ou camping car, nous vous informons que le lieu se trouve à 1000 m d’altitude et qu’il commence à faire froid en cette période !

Repas : Aucun repas ne sera servi. Ce séminaire se déroule à sec, à l’eau ou au jus de fruits/légumes pour ceux qui le souhaitent. Dans ce dernier cas amener vos jus ou vos fruits et légumes, des extracteurs sont prévus sur place.

Plan d’accès :   ICI

Attention : Les prix indiqués sur le site sont en pension complète, donc enlever 35 euros à chaque fois.

Réservation : contacter Mary Genty au 06 74 49 41 49

Evènements organisés par l’association « Le Coeur Conscient »

Contact – Renseignement :
Mary Genty 06 74 49 41 49 – Vincent Hermitant 06 46 24 61 99
Mail : coeurconscient@laposte.net

Réservation en ligne

 

Article de Mary GENTY – Revue Soleil Levant Avril 2017

Alors que notre Âme crie famine, notre monde vit sous la dictature de nos corps malades qui, gorgés de fausses nourritures, deviennent de véritables champs de bataille où la Vie et l’Amour se cherchent désespérément. Ainsi, par inconscience ou paresseuse facilité notre alimentation se trouve en  première position des vraies fausses nourritures, source de tous nos maux ou fontaine de jouvence, c’est selon…

Pour avoir essayé les deux, je sais que l’Âme ne se nourrit ni de fraise Taggada, ni de fraise biologique. Et pour l’avoir expérimenté longtemps, je sais aussi que les premières cochonneries que nous avalons sont nos pensées toxiques et notre vision étriquée de nous-même et de la réalité

Pour me l’enseigner, la vie s’est invitée très tôt à ma table en me proposant, à travers multiples allergies et intolérances alimentaires, de me nourrir autrement. Par nécessité ma nourriture s’est donc allégée au fils des années devenant d’abord végétarienne,  puis végétalienne et enfin crudivore… C’est en 2015, suite à un burn out qui a généré une inflammation  de mon système digestif, que j’ai peu à peu arrêté de manger pour m’orienter vers la nourriture prânique. (Prâna en sanskrit signifie énergie vitale)

Cette pratique insolite, qui concerne des milliers de personnes sur terre, consiste à capter directement à la source ce que le commun des mortels trouve dans l’alimentation solide : LA LUMIERE.

En ce sens, nous sommes tous prânique ! Et pour cause, comme tout ce qui existe dans l’univers, nous sommes constitués « d’énergie lumière » en perpétuel mouvement. Ainsi, la Lumière appelée également énergie d’Amour est en même temps notre raison d’être humaine, notre matière et notre nourriture.

L’expérience que je vis depuis bientôt deux ans, me fait découvrir que tout comme notre Âme, notre Corps se nourrit d’Amour et de Lumière. Aussi, quel que soient nos choix alimentaires, c’est la Conscience d’Amour que nous mettons ou non dans nos actions qui impact notre corps et donc notre santé physique et psychique.  Et cela est vrai pour tous les domaines de notre vie.

L’Âme et le corps se nourrissent naturellement de l’Amour que nous produisons et non pas de celui que nous croyons recevoir des autres ou de quoi que ce soit qui vienne de l’extérieur !

Cependant, mon propos n’est pas une invitation à arrêter de manger, mais plutôt une proposition d’unifier notre conscience et nos actes à l’essence de notre nature véritable qui est aussi notre première nourriture : L’AMOUR. Lui, se chargera du reste !

Mary GENTY

Accompagnements 2017 – processus nourriture pranique

Vivre de lumière

Le monde avance ! On sait aujourd‘hui qu’il est possible de se passer de nourriture conventionnelle en se nourrissant de l’énergie vitale nommée Prana. Les nombreux pratiquants de par le monde témoignent de ce mode de vie extraordinaire comme une expérience vivifiante, joyeuse et libératrice, de paix et d’Amour.

S’il est un intérêt grandissant pour ce mode de vie, on aura une pensée toute particulière pour les personnes en surpoids voire obèses, les personnes anorexiques, les personnes électro-sensibles et les adeptes du survivalisme qui, somme toute, pourraient, sans conteste, trouver par la voie du Respirianisme une solution aux problématiques qui les concernent.

Cet été encore, plusieurs formules sont proposées à la sensibilité de chacun, soit 3, 6, 9, 12 ou 21 jours ; sessions de préparation ou d’accompagnement in situ en Belgique et en Ardèche méridionale.

De belles expériences en partage avec Domenico, un chemin singulier au delà de tout dogmatisme et prosélytisme, dans la simplicité d’une ouverture à l’Être global en harmonie physique, mentale, émotionnelle et spirituelle. Cette démarche est singulière, on ne peut en aucun cas l’appréhender à la légère, elle demande réflexion et une réelle motivation avant de s’engager.

DomiDomenico, humaniste, tient le propos du « voyager léger », une considération du vivre au
présent dans la conscience du « tout est possible » et du « meilleur à venir ».

Il tient conférences et causeries sur les thèmes essentiels de le vie, diffuse l’Eau Ultime, pratique la réharmonisation énergétique des personnes et des lieux, compose des ouvrages guides ouvrant à la philosophie de l’Esprit.

 

Une alternative aux complications alimentaires…

Au delà des innombrables aspects pratiques de la démarche, la nourriture pranique apparait notamment comme une alternative aux complications alimentaires qui surgissent de toute part au quotidien. Elle peut sembler drastique certes mais qui vit de Prâna n’a aucune envie de retourner en arrière. Sans doute pour de bonnes raisons qu’on vous invite à découvrir en partage !?…

Une préparation grâce à une session facultative de préparation

En préambule d’un processus pranique de 12 jours ou 21 jours, une session plus courte de 3 ou 6 jours permet une préparation en douceur pour une amélioration des conditions de vie, à la découverte d’un potentiel insoupçonné liant le physique, le mental, l’émotionnel et le spirituel en un parfait équilibre. Cet atelier livre les aspects fondamentaux de la démarche Pranique, donne les clefs essentielles pour une bonne compréhension des phénomènes déclencheurs du processus. Vous le choisirez comme une parenthèse dans votre vie, un temps pour se remettre en cause au delà des illusions, concevoir l’existence autrement c’est à dire pleinement, dans l’harmonie physique et morale, dans la joie et la paix du coeur.

Dates des accompagnements pour cette année 2017

En Ardèche méridionale, près de Joyeuse / Les Vans
Renseignement : Vincent Hermitant : hermitant.ecolibre@gmail.com

3 jours : du 25 au 27 juillet – 284€ / 248€ (gite / camping)
3 jours  : du 29 au 31 juillet – 284€ / 248€
6 jours : du 25 au 30 juillet – 404€ – 346€
9 jours : du 3 au 11 août – 504€ / 434€
12 jours : du 3 au 14 août – 604€ / 522€
21 jours : du 25 juillet au 14 août – 844€ / 736€

Ces prix sont des forfaits tout inclus avec hébergement en gîte (en Ardèche, chambres de 2 à 5 lits), ou en camping  (le campeur amène sa tente et son couchage).

Notez en particulier le stage d’une durée de 21 jours, du 25 juillet au 14 août. C’est une durée que nous n’avons pas encore proposé, et dont plusieurs nous ont fait part de leur intérêt…

Durant ces 21 jours sont organisées plusieurs sessions plus courte  de 3, 6, 9 et 12 jours. Cela permet par exemple de venir 3 jours le 25 juillet, et de continuer sur 6 jours, ou de prévoir 9 jours le 3 août, et de rester 12 jours… En fonction des places disponibles bien entendu.

Plus d’info sur  : www.jevoyageleger.fr

 

Et en Ardèche, à DEVESSET 07320, en septembre

Se nourrir de lumière : Quelle Fin/Faim en soi ?

3 jours de rencontre initiatiques exceptionnelles, du 16 au 18 septembre 2017
avec Alyna Rouelle, Dominique Verga, Mary Genty, Domenico Provenzano, Vincent Hermitant

Ces rencontres se poursuivent par un stage de 9 jours pour changer radicalement sa vie.
Ave Mary Genty et Domenico Provenzano.

Plus d’info sur  : https://www.lecoeurconscient.fr/nutrition-consciente/séminaires-et-stages/

 

La nourriture pranique

10648419_10204710437940029_1633084486058370284_o« L’ascension vers les sommets s’accomplit en solitaire, toujours en soi et pour soi seul. »

Le prâna, cette énergie vitale présente partout et tout le temps, en abondance, nourrit parfaitement ceux qui en vivent, lorsque sont créées en soi les conditions qui font que le corps sait s’en nourrir, le mode de la nourriture pranique étant alors bien installé.

Suite de l’article ici

Praniquement vôtre,

Contact : Vincent – Voir l’onglet Contact du site, ou mail : hermitant.ecolibre@gmail.com

Vincent

Evènements en Belgique et France en 2016-2017

Vendredi 31 mars 2107 de 19h à 22h à TILFF en Belgique :

Spectacle d’impro : « Louange de la conscience »

Animation : Domenico Provenzano & Dominique Verga, deux Inédiens en duo

Lieu : La Ferme du Château – Esplanade de l’Abeille, 9 – 4130 TILFF

Descriptif : Eveil des consciences, éveil spirituel, ouverture du coeur par l’enseignement qui révèle.
Le spectacle sera ponctué de surprises : harmonisation énergétique, méditation, …

Prix : 14 € – Réservation effective après paiement

Information et réservation par mail : dominique.verga@gmail.com

 

Samedi 1 avril 2017 , de 9h à 17h à TILFF en Belgique :
ATELIER du COEUR inter-ACTIF

Animation :           Domenico Provenzano & Dominique Verga

Lieu : Tilff – La Ferme du Château – Esplanade de l’Abeille, 9 – 4130 TILFF

Descriptif : Initiation à la nourriture pranique – compréhension du déroulement du processus de 9 jours en juin 2017 – éloge de la préparation.
Comprendre les rouages et les quatre volets abordés lors du processus : 
Le mécanisme – L’eau ultime – Le prana – La raison d’être humaine

Prix : 110 € la journée – Réservation effective après paiement

Information et réservation par mail : dominique.verga@gmail.com

« Inédien, un éclairage singulier » – extrait livre de Domenico

Propos liminaires

… Dans une quête incessante à la compréhension du monde, l’humaine condition est vouée au dérisoire de l’existence, à son éphémère et illusoire confort alors qu’elle pourrait trouver profit en l’expression d’un principe de base qui associerait le bon sens et l’humanisme, instaurant de fait l’intelligence du cœur.

La créature humaine en son essence aspire à la perfection de l’Être ! Devenir la meilleure version de soi-même, pour soi et pour les autres, engagerait l’humanité sur ce chemin de Lumière qui prône l’individu en sa reliance au Tout ; sentiment d’équanimité…

Domenico PROVENZANO

Domenico

La démarche pranique, sans être une fin en soi, devient alors possiblement, un passage initiatique élargissant l’horizon humain à l’infini du cœur, posture essentielle s’il en est, d’une réalisation personnelle au sens de l’expression « j’avance dans la vie avec aisance et facilité », esprit même de la formule : « Voyager Léger »…

…A propos des croyances

Dans le brouillard des croyances qui accompagne l’évolution de la créature humaine, et depuis le temps que les conjectures sur la trame philosophico-mystique portent à controverse, bousculée sans cesse par la cohorte scientifique aujourd’hui dotée du panorama quantique, boson de Higgs, théorie des cordes, énergie libre et j’en passe, autant de théories fouillées, argumentées et soutenues par de nouveaux et bouillonnants cerveaux , il me parait judicieux de considérer « La raison d’être humaine », comme le point de départ essentiel qui va donner cohérence à la démarche pranique…

… J’observe, à la lucarne de mon expérience d’Inédien, que si ce point de départ n’est pas réellement pris en compte, accepté et intégré, alors toute la place reste donnée aux élucubrations et aux illusions ancestrales qui font tendances aujourd’hui comme pratiques colorées et multiformes, pourvoyeuses dispensatrices de rêves doucereux et captivants tout autant que dérisoires. Et le fil des croyances, de fait, entretient « Le mythe de la caverne » !

Se pourrait-il qu’il nous vienne cette idée d’avancer dans la vie sans s’encombrer du fatras des croyances, des superstitions qui font concept et autres habitudes qui au demeurant trouvent encore, voire plus que jamais leurs adeptes, tant elles sont accommodantes ? Il n’y a jamais eu comme en ces temps, autant d’anges dans les cieux, autant de guides spirituels, autant d’êtres illuminés ou ascensionnés, autant de littérature sur ces sujets !

Et malgré tout cela, chacun y allant de sa couleur, rien au fond de véritablement nouveau sur la planète ! Tous ces concepts mystiques, florissants et actualisés, semblent avoir formé un gigantesque nuage ésotérique dans lequel on aime se perdre tant c’est confortable !
Depuis le « New Age » des années soixante on y est comme invité à s’endormir.

Fatalement, dans ce nuage épais disparaît la responsabilité de la créature humaine quant à son devenir, quant à son Dessein de Vie ; lâchant prise sur la simplicité des règles du bon essor formant le fil du bon sens, reliant les causes et les effets, l’analyse et l’expérience des pratiques dévolues au bien de tous.

Et quand le bon sens s’en va, il entraîne avec lui la raison, et tout le reste suit…

Tout à notre terre et tant qu’à voyager, usons de légèreté dans un monde existentiel sous influence de la complexité, de la difficulté et du poids des corvées. Tous les carcans sociétaux façonnés au fil du temps depuis des générations, semblent avoir sclérosé l’impulsion première que peut être l’aspiration à la Vie, au simple bonheur d’être dans sa diversité, l’expression même d’un enchantement à exister.

La réalité donnée pour la créature humaine est sans nombre, sans formule, sans croyance et sans superstition. Elle est simple, très simple. Le principe de Vie est lié à Dieu. Le reconnaitre c’est se mettre en état de dépasser ses limites mentales qui ne sont que l’expression du bafouement de Dieu et de Son Amour pour Sa création.

S’il est une intelligence en la personne, elle ne réside que dans sa capacité à appréhender le Divin…

…De l’appétit

Le Respirianisme nous invite à une nécessaire et radicale transformation à tous points de vue. Il n’est alors plus temps de penser comme avant ; les vieux schémas n’ont désormais plus d’ancrage. En leur temps, ils ont eu leur nécessité et même leur utilité sans doute, mais ils ne résoudront pas les problématiques qu’ils ont engendrées.

Sur l’air du temps, c’est un autre monde qui s’offre à nous et nous ne l’appréhenderons valablement qu’en déployant les qualités qu’il requiert pour l’apprécier dans son élaboration.

Le mécanisme humain n’est qu’une mécanique ; en aucun cas il est l’Être que nous sommes invités à épanouir, et tout ce qui est assujetti aux prérogatives du mécanisme dans ses anciens comportements, devient obsolète dans la pensée pranique. On ne parle plus d’appétits ou de besoins sexuels par exemple mais de maîtrise et de comblement du vide qui attise le désir compulsif.

Quant à la soif d’amour, soif d’aimer comme d’être aimé, expression d’une attente pour soi, se tourne en une capacité de pourvoir à l’autre, dans le sens du don de soi pour un partage. L’état pranique comble de tout, tout le temps, donne force et vigueur en tous points et circonstances, décuple nos potentiels et élargit à l’infini l’horizon de nos pensées.

Sans rien soustraire à la part physique, tout se voue à la part de l’âme. En son épanouissement, les sentiments deviennent lumineux et prennent l’ampleur d’une force de Vie. L’Amour prend toute sa place et déploie des horizons grandioses ! Désir et plaisir sont associés à un même élan et se conjuguent en bonheur. Dans cet état, la présence en le cœur supplante toute velléité de caressante appropriation, d’accaparement de l’autre ou du seul assouvissement d’un désir physique.

Extrême douceur que d’aimer l’amour que l’on porte à l’autre, au-delà du schéma des ébats naturellement consentis. Le sentiment d’aimer prend tout son sens, et pose véritablement la part de l’âme.

La nourriture pranique est aussi nourriture de l’esprit, ouvrant à des perspectives sans commune mesure avec l’état « conventionnel ». Sur cette voie du Respirianisme, l’Union Corps, Esprit et Âme se réalise dès lors, dans la concrétisation d’un projet de vie tout en une perspective et non plus en objectifs…

Pour commander le livre de Domenico

Voici le lien