Mouvement du 14 juillet

Chronique d’un désastre annoncé

La situation est très confuse aujourd’hui sur la planète, et comprendre ce qui s’y passe relève d’un long parcours du combattant, un travail d’étude, d’analyse, de synthèse. En effet, tout est tellement imbriqué, les périls potentiels nombreux, les crises se succèdent, les décisions prises à l’encontre de l’intéret du peuple, vers un désastre annoncé. Certaines personnes, sensibilisées sur un domaine particulier, peuvent être fermées sur d’autres. Toutes les personnes conscientes, de bonne volonté, et qui savent lire les évènements présents,  sont les bienvenues pour participer au changement majeur dans le monde, un changement historique.chess

L’urgence est là, mais il nous reste encore une dernière chance de sauver la France !

Cela se fera avec ceux de bonne volonté, qui voudront regarder la situation en face, et ne plus se cacher derrière excuses, orgueil, attentisme, fausses certitudes, ou ignorance choisie.

Vivre libre ou mourir

Pour vivre libre il faut se rendre compte de l’illusion qui nous gouverne! La voie sur laquelle est embarquée l’humanité actuellement la mènera à sa perte, et provoquera celle de bien d’autres espèces…

Nous sommes passés maitres dans l’art de tuer, mais il est temps de passer maitre dans la joie de vivre.

 

Participer à nos réunions à Metz

« En ces temps de supercherie universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire »
(1984 de Georges Orwell)

« A l’ère de l’information, l’ignorance est un choix »

 » Il vaut mieux embrasser une dure réalité qu’une fable rassurante. La connaissance est toujours préférable à l’ignorance. «  Carl Sagan

Malgré 50 ans d’alternance des politiques de droite et de gauche, nous constatons à l’évidence l’allégeance de nos dirigeants aux grandes banques et multinationales, que les changements promis n’arrivent pas, et que pire encore, la politique appliquée est contraire à l’opinion publique et au bon sens le plus évident.

11021195_963550467012340_6819686979440243053_nLe traité transatlantique donne aux USA tous pouvoirs sur notre économie, les accords TISA visent à privatiser nos institutions, les régionalisations divisent notre pays en provinces gérées par l’Union Européenne, tout ceci sans concertation des citoyens. La France est en cours de démantellement sans que les citoyens n’aient été consultés, ni même véritablement informés.

Nous sommes nombreux à refuser de perdre ainsi notre indépendance et nos libertés individuelles, à penser que notre système actuel favorise trop cette soumission de nos dirigeants aux groupes privés internationaux qui nous mènent vers des impasses que nous n’avons pas choisies et qui nous étranglent.

Un groupe de citoyens chaque jour plus grand a décidé de ne plus se soumettre aux diktats des politiciens que nous impose la démocratie représentative, et pour cela a lancé un mouvement d’information des citoyens, ainsi qu’un appel à se lever le 14 Juillet 2015 pour prendre le pouvoir pacifiquement sans le chaos qui accompagne souvent les vrais changements.

A cet effet des rencontres s’organisent dans toute la France avec ceux qui partagent ce désir d’écarter les politiciens et la corruption, pour qu’enfin nous cessions de désigner des maîtres qui, une fois en place, ne respectent pas leurs promesses au mépris même de l’opinion générale.

Face à une tromperie universelle, le constat

Les 3000 ans de notre civilisation que nous connaissons à peu près bien, montrent une succession de guerres et de souffrances pour le plus grand nombre au profit de quelques-uns. Aujourd’hui, notre civilisation s’est dotée de toutes les armes nécessaires à sa propre destruction. Les vingt dernières années ont vu se développer des armes d’une puissance prodigieuse (climatiques, sismiques, laser, micro-ondes, magnétiques, bactériologiques, chimiques, etc…).

Ceux qui les détiennent ont logiquement augmenté leurs ambitions avec leur capacité de domination, ainsi que par le contrôle du système économique,  et orientent notre société humaine vers une dictature de plus en plus oppressive pour tous les peuples. L’humanité a été jusqu’à ce jour domestiquée et dirigée par la peur, l’ignorance et la tromperie, et ceci depuis des milliers d’années.

L’opposition logique à cette voie de la destruction est l’humanisme qui générerait le désarmement, l’abandon des guerres et mettrait fin à la concentration des richesses de la planète entre quelques mains.

Au niveau de notre pays, ce concept est particulièrement flagrant. Lorsqu’un politicien se fait prendre pour corruption, le Français moyen qui perçoit 20 ou 30.000 euros annuels découvre les sommes de plusieurs millions que perçoivent les dirigeants nationaux pour faciliter les profits des banques et multinationales.  Donc, les sommes que ces entreprises nous ponctionnent par leur intermédiaire sont donc infiniment supérieures aux pots de vins qu’ils versent à nos dirigeants ; le peuple de France est donc pressuré jusqu’aux extrêmes par les impôts et taxes de toutes sortes qui finissent dans l’escarcelle de ces organismes internationaux, et opprimé par les institutions mises en place à cet effet par les dirigeants (police, justice…).

Tous les politiciens sans exception, pour se faire élire, promettent qu’avec eux cela va changer, mais après tant d’années, il ne reste que peu de gens pour y croire, d’autant plus que le système de « république » sélectionne automatiquement toujours la même catégorie d’individus.

Alors une dissidence est née avec internet, mettant au jour ce qu’ »ils » souhaitaient cacher, dénonçant leurs mensonges, expliquant au peuple les dessous des cartes, l’escroquerie de la dette bancaire, les manipulations médiatiques, etc…

Cette dissidence s’est contenté de s’exprimer, surtout par internet, certains de ses meneurs ayant même trouvé parfois des profits commerciaux ou politiques, se rangeant alors « dans » le système.

Participer à nos réunions

Sommes nous finalement dans une vraie démocratie ?

Avez-vous entendu parler du groupe Bilderberg ? Le groupe Bilderberg, aussi appelé club Bilderberg, est un rassemblement annuel et informel d’environ 130 membres, essentiellement américains et européens, dont la plupart sont des personnalités parmi les plus influentes de la diplomatie, des affaires, de la politique et des médias. Ce groupe existe bien et pourtant on en parle très peu.

Est-ce démocratique que nos représentants, élus par les citoyens pour représenter les citoyens, soient tenus à la plus grande discrétion quant au contenu de ces réunions et s’y soumettent sans que cela ne soit remis en cause ? Comment un groupe aussi influent peut-il se réunir dans la plus grande discrétion sans que la majorité des citoyens en soit réellement informée ?

Avez-vous entendu parler du Grand Marché Transatlantique ? L’Union européenne négocie depuis plus d’un an avec les États-Unis en vue d’aboutir à un accord transatlantique pour créer le plus vaste marché du monde. Ce projet s’appelle GMT ou TAFTA (TransAtlanticFreeTradeAgreement) et s’est donné 3 objectifs :
– Eliminer les droits de douane entre l’UE et les USA en particulier pour les produits alimentaires, ce qui entraînerait une catastrophe pour l’agriculture européenne, et la disparition de la paysannerie au profit de fermes-usines.
– Démanteler les barrières non tarifaires, c’est-à-dire minimiser les normes sociales, sanitaires et environnementales. C’est la porte ouverte aux OGM, au boeuf aux hormones, aux carcasses chlorées, à l’exploitation du gaz de schiste…. Et la disparition des services publics,
– Permettre aux firmes privées de faire des procès aux États quand ces firmes considèrent que la législation d’un état fait obstacle à la concurrence. Elles pourront le faire devant des tribunaux privés ce qui aura pour conséquence que les multinationales définiront progressivement les normes de notre vie en société.

Est-ce démocratique qu’aucune consultation des peuples n’a eu lieu sur l’opportunité de débuter les négociations sur ce traité dont les conséquences sur les citoyens seraient si importantes ? Au contraire, les populations des USA et de l’UE sont tenues à l’écart de discussions qui se déroulent dans la plus stricte confidentialité entre une poignée de négociateurs, experts non-élus et lobbyistes invités.

Une proportion de plus en plus grande de citoyens américains et européens parmi lesquels des experts, scientifiques, personnalités politiques et publiques, est très sceptique quant à la version officielle des attentats du 11 septembre 2001 en se basant sur des faits réels et concrets, et qu’ils mettent en évidence les nombreux vides laissés par la version officielle ?

Est-ce normal que dans une société démocratique, quand une telle proportion de citoyens (qualifiés et directement concernés pour certains) demande à rouvrir une enquête sur un événement majeur qui a été un motif pour déclencher une guerre, il ne soit rien fait si ce n’est discréditer dans les grands médias le plus possible ces personnes dont les propos mettent en lumière des questionnements légitimes et importants sans réponse ?

Est ce normal que l’on nous parle d’austérité et d’efforts nécessaires alors que 60 milliards d’euros (l’équivalent des recettes de l’impôt sur le revenu) sont versés annuellement en intérêts aux banques privées et qu’une banque centrale pourrait financer la même dette sans intérêt ?

Est ce démocratique que la Constitution européenne ait été finalement imposée au peuple français alors que celui-ci l’avait rejetée à 55% par référendum en 2005 ? Pourquoi n’y a t-il plus de référendum national depuis ce fait, rare moment de démocratie où les citoyens sont questionnés sur leur opinion ?

Les exemples de ce genre sont aussi importants et lourds de conséquences qu’ils sont nombreux, et pourtant la réaction en face est toujours la même, rétablir le silence ou discréditer ceux qui essayent d’en parler.

Si la démocratie est « le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple », comme on peut avoir tendance à penser, sommes nous finalement dans une vraie démocratie ?

Se réveiller et sortir de l’ignorance pour n’être plus dirigé par la peur

Le temps est venu de nous lever et de nous prendre en mains, de nous réveiller véritablement !

Puisqu’aucune voie n’est possible par la république, les élections n’apportant jamais le moindre changement à ce système dans lequel le peuple n’a d’autre choix que de rester soumis et de subir les lois des dirigeants, il fallait une autre solution.

Un « appel aux Français » , le mouvement du 14 juillet 2015, lancé par de simples citoyens, permet aux gens du peuple de s’exprimer et d’agir pour créer un véritable changement au plus haut niveau : une nouvelle constitution.

Un groupe de citoyens chaque jour plus nombreux refuse la soumission aux diktats des politiciens que nous impose la démocratie représentative, et a pour cela lancé ce mouvement d’information des citoyens, cet appel à se lever pour prendre le pouvoir pacifiquement sans le chaos qui accompagne souvent les vrais changements.

Certains ont déjà pris conscience, d’autres le feront dans les semaines et les mois à venir. La population se rend compte de plus en plus vite, des très nombreuses injustices, manipulations, guerres et détournements criminels ou mafieux perpétrés en France et partout dans le monde.

Le mouvement du 14 juillet 2015

Face à une classe politique globalement corrompue et incapable de défendre l’intérêt général,  un collectif apolitique de citoyens s’est constitué afin que le peuple de France prenne lui-même son destin en mains (comme l’ont fait les islandais).

Sans moyens économiques, sans accès aux médias, de simples citoyens ont l’ambition de parvenir à alerter tous leurs contemporains concernant cette action, et les mobiliser pour le succès.

A cet effet, des rencontres s’organisent dans toute la France avec ceux qui partagent ce désir d’écarter les politiciens et la corruption, pour qu’enfin nous cessions de désigner des maîtres qui, une fois en place, ne respectent pas leurs promesses au mépris même de l’opinion générale.

En France, parmi de nombreuses personnes, groupes, mouvements dissidents ou alternatifs qui dénoncent ces agissements, un grand concept humaniste a émergé se traduisant par un appel général : le mouvement du 14 juillet 2015 auquel se rallient la plupart des mouvements citoyens.

L’objectif principal est que chaque citoyen, partout en France, puisse s’exprimer sur ce qui ne va pas pour lui. Sont organisées des réunions dans lesquelles chaque participant qui le souhaite sera lui-même formé pour organiser à son tour une réunion, avec l’appui d’un (ou des) précédent(s) organisateur(s). Il s’agit de lancer un processus qui va se développer de lui-même en chaîne pour couvrir toute la France.

Cet appel est destiné à chaque citoyen, association ou groupe dissident. Il ne s’agit pas de se rassembler dans un mouvement unifié, de structure pyramidale, « ils » infiltreraient sa tête et le dévoieraient. Chaque mouvement gardera son autonomie, chaque citoyen qui veut s’impliquer à créer son propre mouvement, selon sa sensibilité personnelle, pourra le faire. Nous serons simplement interconnectés, prêt à agir ensemble le moment venu. Une telle structure (que le spécialiste appellera « fractale »), « ils » ne peuvent ni l’infiltrer, ni la dévoyer.

Voici une courte video : le discours enflammé de l’eurodéputé Godfrey Bloom.

Et une de Etienne Chouard, du 5/9/14, dans l’émission « Ce soir ou jamais »

Participer à nos réunions

 

2 réflexions au sujet de « Mouvement du 14 juillet »

  1. Ping : Conférence : Le mouvement du 14 juillet 2015 - Ma raison d'être

  2. Ping : La démosophie - pour changer le monde

Laisser un commentaire