Vivre de lumière – Soirée conférence à Metz – 4 mai

Vivre de lumière – Soirée conférence le 4 mai

Une soirée avec Domenico, pour visiter vos croyances ! Et une invitation à élaborer « La meilleure version de soi-même », au-delà de tout dogmatisme et prosélytisme.

Un enseignement fondateur en quatre clefs :

  • Le mécanisme et le germe d’âme
  • L’Eau Ultime et ses encodeurs
  • La nourriture prânique
  • La raison d’être

« La lumière ne restera pas sous le boisseau »

La masse critique du retournement des nations se rassemble… En serez-vous ?

Une soirée exceptionnelle, l’occasion, pour celles et ceux qui sont intéressés par le mode de nutrition de la nourriture pranique, de discuter avec Domenico.

affiche3 - copie

En pratique

Mercredi 4 mai 2016 à 20h
Hôtel de Gournay, 9 rue du grand Cerf, METZ Centre
Accueil à 19h45.
Participation : 10€ – Étudiants/RSA : 7€

Fin vers 22h30 environ.

 

Le monde avance ! On sait aujourd’hui qu’il est possible de se passer de nourriture conventionnelle en se nourrissant uniquement de lumière, l’énergie vitale nommée prâna. A l’opposé de la nourriture physique, la nourriture pranique est immatérielle. Vingt mille pratiquants témoignent de ce mode de vie extraordinaire, comme une expérience vivifiante, joyeuse, et libératrice, de paix et d’Amour.

Le prâna, c’est la lumière primordiale déployée pour la création de notre univers, et qui éclaire la conscience. C’est le souffle vital respirant qui anime toute la création. On s’en nourrit en conscience, par la respiration, par tous les sens, et on y accède par la méditation, des exercices de respiration, et autres. Ensuite, lorsque ce mode de nourriture est ancré, il n’est plus trop besoin d’y penser. Les personnes se nourrissant de cette manière sont appelés « inédiens » (boivent seulement), « praniques » (ne mangent ni ne boivent). Le processus de la nourriture pranique n’est pas un mode irréversible, chacun agit selon son libre arbitre.

Lorsque l’on mange un fruit, ce n’est pas la chair du fruit qui nous nourrit puisqu’on l’évacue après digestion, mais c’est l’énergie contenue dans le fruit qui transmute en notre chair. Et cette énergie c’est le Prâna.

Se nourrir de prâna n’est pas un miracle, c’est une connexion avec cette puissance supérieure que l’on appelle Dieu. Se libérer des nourritures solides, c’est ouvrir la voie à la réalisation de notre véritable potentiel humain.

« L’idée du Prâna en tant que nourriture existe depuis la nuit des temps. L’Esprit universel et les Archives Akashiques partagent qu’il y avait un temps où tous les êtres étaient nourris par les forces praniques. La nourriture pranique est la capacité d’attirer et d’absorber, de la force de vie universelle, tous les nutriments, vitamines et minéraux nécessaires pour maintenir un être en bonne santé physique, émotionnelle, mentale, et spirituelle ». (Jasmuheen)

« Je vis depuis 2002 sur un continent nouveau que peu de personnes connaissent et arpentent, mais qui est accessible aujourd’hui pour peu que l’on s’y prépare soigneusement. Peu de sentiers y sont encore tracés. Il y a le mien et je le le connais, et c’est de celui-ci uniquement que je porte témoignage ». (Henri Monfort)

« Il est un sens à la démarche pranique qui pose le fondement de la raison d’être humaine.
Dans une quête incessante à la compréhension du monde, I’humaine condition est vouée au dérisoire de l’existence et à son éphémère et illusoire confort alors qu’elle pourrait trouver profit en l’expression d’un principe de base qui associerait le bon sens et l’humanisme, instaurant de fait l’intelligence du coeur.

La créature humaine en son essence aspire à la perfection de l’être ! Devenir la meilleure version de soi-même, pour soi et pour les autres, engagerait l’humanité sur ce chemin de lumière qui prône l’individu en sa reliance au Tout, sentiment d’équanimité…

La démarche prânique, sans être une fin en soi, devient alors, possiblement, un passage initiatique élargissant l’horizon humain à l’infini du coeur, attitude essentielle s’il en est, d’une réalisation personnelle au sens de l’expression « j’avance dans la vie avec aisance et facilité », esprit même de la formule : VOYAGER LEGER.  » (Domenico)

Laisser un commentaire